Vues

Qui suis-je
Alejandra Rangel
@alejandrarangel
Auteur et références

Une apocalypse zombie, un archipel envahi par les morts-vivants et une poign√©e de survivants sont les ingr√©dients de How to Survive, l'int√©ressant jeu de survie de style tireur analogique d√©velopp√© par Eko Software et sorti sur PC et console en 2013, pour ensuite d√©buter le l'ann√©e suivante sur les plateformes de nouvelle g√©n√©ration avec une version √©tendue et enrichie, la Storm Warning Edition. Nous sommes donc √† la troisi√®me r√©vision d'un produit capable de se faire remarquer gr√Ęce √† quelques bonnes id√©es, surtout le syst√®me d'artisanat multiforme et l'abondance de missions disponibles, mais dans ce cas les d√©veloppeurs ont jug√© bon de changer de perspective... litt√©ralement. How to Survive: Third Person Standalone repr√©sente en fait la tentative √©vidente de reprendre le gameplay et la structure d'origine et de les remodeler pour cr√©er une exp√©rience diff√©rente, qui abandonne la vue de dessus des trois quarts au profit d'une approche √† la troisi√®me personne (en fait) qui semble imiter State of Decay. Le r√©sultat final, cependant, est contradictoire : voyons pourquoi.



Comment survivre: Third Person Standalone place le jeu de survie d'Eko Software sous un autre angle

Survivre avant tout

Commen√ßons par les √©l√©ments caract√©ristiques du jeu, qui, comme mentionn√©, est devenu un jeu de survie √† la troisi√®me personne dans cette version. Apr√®s avoir s√©lectionn√© un personnage parmi les quatre disponibles (Kenji, l'option √©quilibr√©e ; Jack, une sorte de catcheur bourru ; Abby et Nina, les demoiselles insaisissables mais mortelles de la situation), nous nous retrouverons sur la plage d'une √ģle tropicale lointaine. de d√©sert, car la plupart de ses habitants ont √©t√© myst√©rieusement transform√©s en zombies avides de chair humaine.



La menace est imm√©diatement √©vidente et donc, en saisissant un b√Ęton, nous devrons nous frayer un chemin parmi les morts-vivants (faire √©galement des combos spectaculaires pour les d√©chirer) pour atteindre diff√©rentes zones du sc√©nario et interagir avec d'autres survivants, chacun avec une histoire √† raconter et une demande d'aide. Sur l'√ģle, cependant, on retrouvera aussi l'expert Kovak, un homme aux multiples ressources qui a diss√©min√© ses guides de survie aux alentours et qui, durant les premi√®res √©tapes de l'aventure, nous prendra sous son aile pour nous apprendre √† chercher du brut mat√©riaux. Apr√®s cette partie introductive, clairement ennuyeuse pour ceux qui ont d√©j√† pass√© quelques heures avec les pr√©c√©dentes incarnations de How to Survive, on va pouvoir se d√©placer sur la carte, affronter diff√©rents types d'ennemis et utiliser un syst√®me de combat modifi√© pour l'occasion, ce qui am√©liore les plans rapproch√©s mais fausse in√©vitablement l'utilisation des armes √† feu et de l'arc.

L'horreur sur l'√ģle

How to Survive: Third Person Standalone, nous pouvons le dire avec une relative confiance, n'est pas un produit conçu pour ceux qui ont déjà terminé l'aventure Eko Software, bien que les développeurs aient fait passer le message qu'il s'agit d'une révision créée sur la base de critiques des utilisateurs. La raison est évidente : au-delà de la nouvelle approche introduite par la vue à la troisième personne et les changements de gameplay qui en découlent, l'expérience est inchangée dans la structure et dans les événements, ce qui signifie que la rejouer depuis le début est une pratique réservée à ceux à qui il a vraiment beaucoup apprécié le jeu original ou, plus probablement, à ceux qui étaient intrigués par le titre mais pas par son cadre initial, préférant une solution similaire à celle de State of Decay susmentionné.



Apr√®s avoir essay√© les deux incarnations de ce jeu de survie, on peut dire que nous avons davantage appr√©ci√© cette derni√®re, m√™me si certaines limitations techniques et de conception sautent aux yeux. La communaut√© sur Steam appara√ģt tr√®s divis√©e sur la question, avec les aficionados de la premi√®re √©dition qui n'arrivent pas √† accepter les changements et pointent surtout du doigt la gestion probl√©matique des armes √† feu et du tir, mais au-del√† de quelques d√©sagr√©ments avec l'arc on peut dire que la vue √† la troisi√®me personne permet de faire face plus facilement aux hordes de zombies, gr√Ęce √† la possibilit√© de frapper √† distance les "boomers" (dont le toucher explosif s'av√®re souvent fatal) et d'avoir un meilleur contr√īle sur notre environnement. Ayant laiss√© les commandes inchang√©es, avec les d√©clencheurs pour activer la vis√©e et l'attaque (au moins sur la manette Xbox 360, parfaitement prise en charge), d'une part √©vite les changements traumatisants pour ceux qui avaient m√©moris√© la disposition d'origine, d'autre part montre le c√īt√© √† une certaine incoh√©rence par rapport aux standards du genre action. A cela s'ajoute l'impossibilit√© de sauter, ce qui cr√©e des situations assez grotesques o√Ļ, pour atteindre un point sur la carte, il faut faire un grand virage plut√īt que de franchir un petit obstacle. Manque aussi, m√™me dans cette version, un mode multijoueur coop√©ratif : √ßa oui pourrait vraiment relancer le contenu du produit.

Un autre point de vue

Les points forts de Comment survivre, représentés comme mentionné par le système d'artisanat et les nombreuses quêtes, sont restés inchangés malgré le changement de point de vue et constituent toujours une raison valable d'acheter le produit, d'autant plus compte tenu du prix réduit.



Cependant, on ne peut pas parler d'une transformation parfaitement r√©ussie, tant d'un point de vue technique que gameplay. Les combats ont en effet conserv√© la ¬ę glissance ¬Ľ de la premi√®re version du jeu, qui se d√©marque pourtant d√©sormais du fait de la nouvelle perspective, donnant le sentiment d'une production mal affin√©e et encore moins attentive √† la performance des impacts, non re√ßus. . En ce qui concerne les graphismes et le son, force est de constater que de nombreuses animations n'ont √©t√© con√ßues que pour la cam√©ra d'en haut, et le manque d'options avanc√©es de r√©glages visuels ne fait que confirmer cette th√®se √©galement. Le jeu fonctionne √† une fr√©quence d'images qui d√©passe souvent 120 images par seconde, mais pour les d√©tails et la mod√©lisation polygonale, le rendu est celui d'un titre d'ancienne g√©n√©ration. Sur le devant du secteur audio, il y a de bons dialogues en anglais et des effets sonores discrets, mais la musique peut √™tre vraiment aga√ßante et vous vous retrouverez √† baisser le volume en un rien de temps. Au final, nous voudrions recommander cette nouvelle version de How to Survive √† ceux qui n'ont pas essay√© l'√©dition originale et pr√©f√®rent de loin une approche √† la troisi√®me personne √† la vue de dessus, m√™me si le r√©sultat final s'apparente au traditionnel ¬ę mixed bag ¬Ľ.

Configuration système requise pour PC

Tester la configuration

  • Processeur : AMD FX 8320
  • Vid√©o de programmation : NVIDIA GeForce GTX 970 Jetstream
  • M√©moire: 8 Go de RAM
  • Syst√®me d'exploitation: Windows 8.1

Exigences minimales

  • Processeur : Intel Core 2 Duo
  • Carte vid√©o : s√©rie ATI Radeon 5700, NVIDIA GeForce GT 240
  • M√©moire: 4 Go de RAM
  • Syst√®me d'exploitation: Windows XP

Commenter

Livraison num√©rique Vapeur Prix 9,99 ‚ā¨ Resources4Gaming.com

7.0

Lecteurs (5)

8.1

Votre vote

How to Survive : Third Person Standalone joue une carte assez nouvelle, celle du changement de regard, pour relancer le destin d'un jeu de survie qui dans sa connotation d'origine avait construit une certaine suite, et qui dans ce nouveau r√īle pourra peut-√™tre attirer des utilisateurs de go√Ľte plus proche du genre des jeux d'action √† la troisi√®me personne. Le syst√®me d'artisanat, les diff√©rents personnages, l'arbre de comp√©tences, les qu√™tes et les diff√©rentes √ģles qui composent le d√©cor repr√©sentent √©galement les points forts de cette √©dition renouvel√©e, et le nouveau syst√®me de combat semblait meilleur √† plusieurs √©gards. , bien que loin d'√™tre parfait. Une bonne occasion d'essayer le jeu de survie d'Eko Software, avec ses id√©es et sa structure cors√©e, m√™me s'il est difficile pour ceux qui ont d√©j√† termin√© l'aventure d'accepter d'y rejouer.

PRO

  • Excellent syst√®me d'artisanat, bien soign√© pour l'aspect survie
  • De nombreuses qu√™tes, de nombreuses histoires, des sc√©narios diff√©rents et avec de nouvelles menaces
  • La vue √† la troisi√®me personne am√©liore consid√©rablement certains √©l√©ments...
CONTRE
  • ... mais d'autres sont incompatibles avec la nouvelle approche
  • Techniquement modeste, peu de r√©glages et musique aga√ßante
  • Encore une fois pas de mode coop√©ratif
ajouter un commentaire de Vues
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.