Unreal Tournament 2003 - Jour XNUMX

Qui suis-je
Aina Martin
@ainamartin
Auteur et références

Première phase : l'installation... et les notes douloureuses commencent.

Supposons que vous ayez Windows XP en espagnol et que vous vouliez installer la version "anglaise" du jeu parce que vous n'aimez pas la langue locale. Eh bien, l'installation d'UT2003 vous oblige à installer la version espagnole, bien que vos préférences soient différentes !
Si par contre vous avez WinXP en anglais, le probl√®me ne se pose pas : le setup liste toutes les langues disponibles, y compris l'espagnol. J'ai r√©ussi √† r√©soudre le probl√®me, en "contournant" l'ent√™tement de WinXP : en entrant les options "international et langue" du syst√®me d'exploitation, il est possible de choisir la langue "Anglais (√Čtats-Unis)" dans les "normes et formats" , en r√©p√©tant le m√™me choix dans les "avanc√©s", suivi d'un red√©marrage rapide du savoir, il est possible de "param√©trer" UT dans les diff√©rentes langues. Enfin, apr√®s avoir tout install√©, vous pouvez revenir √† la configuration par d√©faut.
Apr√®s ce premier "rock" un autre sort : UT occupe une hutte d'espace ! Plus de deux gigaoctets et demi de mat√©riel, donc ceux qui ont peu d'espace sur le disque dur commencent √† faire de la place... mais croyez-le ou non, mon lecteur/graveur 24x/4x, au d√©but a refus√© de reconna√ģtre le cd ( original !), ce qui fait que UT2003 ne d√©marre pas ! Arghh... il y avait deux possibilit√©s : changer de player (temporairement) ou bidouiller l'ex√©cutable, avec une version "no-cd" tr√®s r√©pandue sur le net (avant m√™me qu'UT ne soit distribu√© √† la vente en magasin !).
Evidemment j'ai d√Ľ me rabattre sur le changement de cd-rom, pour tester la version originale avec les atours sacr√©s du devoir de relecture. Il s'agit d'un bug, qui sera d√©j√† r√©solu avec le premier patch (NDLR : le patch 2136, sorti les jours pr√©c√©dents, a compl√®tement r√©solu le probl√®me).





Deuxième étape : la configuration.

Aussi puissant que soit votre ordinateur, face aux exigences d'UT2003, le bo√ģtier devient "une cabane pleine de toiles d'araign√©es" !
Après une très longue phase d'optimisation, j'ai remarqué qu'une GeForce4200 avec un Athlon 1700+ et 256 Mo de ram, devenait le strict minimum pour jouer en douceur en 800x600 avec un détail moyen-élevé des options (on arrive aussi à très haut et maximum , mais je le déconseille fortement, du moins jusqu'à ce que la GeForce5 sorte ou que vous ne soyez pas déjà les heureux possesseurs de la Radeon 9700Pro).
L'erreur que beaucoup commettent est de tester UT2003 hors ligne et sans bots. Au premier d√©ambulation parmi les cartes, ils remarquent une fluidit√© discr√®te, avec pour cons√©quence - et h√©las, pr√©matur√©e - l'exclamation [I] "Waouh ! les maps ajoutent les joueurs ¬ę informatis√©s ¬Ľ. Hormis le fait que ces derniers occupent beaucoup de cycles d'horloge CPU, que le jeu utilise comme un v√©ritable gourmand afin de g√©rer efficacement "l'intelligence artificielle/carence", la phase post-mortem est √©galement ajout√©e, avec l'effet "poup√©e de chiffon". " qui transforme le cadavre en un " cicciobello " enti√®rement articul√©, qui roule et se replie comme un v√©ritable " humain " (enfin... plus ou moins.).
Déjà avec trois bots, la fluidité baisse beaucoup, puis nous apportons des cartes "exagérées" qui drainent instantanément la puissance de la RAM et des graphismes ! Jamais rien vu de plus cher, faisant grimper à la deuxième place l'autre FPS le plus "gourmand" de l'histoire : "Medal of Honor : Allied Assault", qui devient, en comparaison, une vraie bagatelle !
Une autre grande perte de ressources est l'activation du son 3D EAX, pour ceux qui possèdent une carte son du "SoundBlasterLive!" (Basic, 1024 Player, Platinum, etc...). Le framerate baisse tellement qu'il laisse pantois : il varie même entre 30 et 50 % de moins, selon la carte et le nombre de joueurs/bots ! Cependant, c'est un bug connu du SBLive (merci Grem pour l'astuce) qui persiste depuis l'époque de l'ancien UT ! Et pour le moment, même avec la dernière version des pilotes associés, cela reste toujours non résolu.
Apr√®s avoir surmont√© ces premi√®res "grosses" d√©ceptions, on passe avec espoir √† la phase de "configuration miraculeuse", qui est toujours le dernier as du trou, avant de d√©bourser un plein salaire (pour ceux qui l'ont) pour attraper une nouvelle vid√©o carte. √Čvidemment, la configuration du jeu ne comprend pas toutes les options, vous quittez donc UT2003 et chargez les diff√©rents fichiers .ini (UT2003 et User) dans votre √©diteur de texte pr√©f√©r√©, apr√®s avoir fait une copie de sauvegarde des deux, sous peine de r√©installation compl√®te du jeu (h√©las, cela s'est produit aussi.).
Les options sont nombreuses, mais heureusement elles suivent le même processus que l'ancien UT. Malheureusement, même l'activation du triple buffer et l'augmentation du framerate minimum à 85, suivi de toute une série d'innombrables mini-changements et tests, n'ont pas suffi à améliorer la fluidité, avec le résultat décourageant que l'achat d'une nouvelle carte vidéo (minimum une Radeon 9000 Pro) est obligatoire.
À moins que vous ne décidiez de jouer à UT2003 avec un minimum de détails, ce qui en fait une horreur. Mais nous en parlerons en profondeur avec le "top secret" spécial en construction ces jours-ci. ;)



Troisième étape : un premier commentaire partiel.

Il n'y a aucun doute : le nouveau Unreal Engine n'a actuellement pas d'√©gal sur le march√© actuel des moteurs graphiques ; c'est le meilleur et le plus avanc√© que vous puissiez trouver l√†-bas. √Čvidemment, nous avons remarqu√© que cette "√©volution" a un prix √©lev√©, mais au fil des mois, les demandes de mat√©riel deviendront plus abordables et automatiquement le m√™me UT2003 deviendra plus performant.
Pour le moment, dans une lanparty "faite maison" que j'ai organis√©e il y a quelques semaines, sur quatorze joueurs aucun n'√©tait content de la fluidit√© du jeu qui tournait de mani√®re "m√©diocre" sur presque tous les ordinateurs de la lan. Bien s√Ľr, apr√®s une certaine p√©riode d'essais et d'erreurs (d√©courageant m√™me de jouer dans ces conditions) nous avons d√©sinstall√© TOUS, pour faire place aux vieux FPS de tous les temps.
Si ce n'est pas un signe évident de l'amère déception que j'ai ressentie, je n'en vois pas de meilleures. Cependant, dans le prochain "day two", nous ferons l'analyse complète des différents modes de jeu, avec les cartes relatives qui leur sont dédiées. Ne manquez pas le rendez-vous ! ;)


Prémisse

Etonnement et d√©ception : ce sont les deux √©tats d'√Ęme qu'il a suscit√©s en moi Unreal Tournament 2003. Commencer cette revue de mani√®re classique est difficile pour moi. Apr√®s avoir jou√©, test√©, optimis√©, minimis√©, maximis√©, diss√©qu√© et "√©pluch√©" le jeu de mani√®re particulaire, modifi√© d'innombrables fois les fichiers de configuration - et manuellement -, j'ai d√Ľ tirer les conclusions les plus √©videntes : UT2003 est un jeu du ¬ę futur. ¬Ľ Mais essayons de proc√©der √©tape par √©tape, en s√©parant par cat√©gories cet examen apoplectique du jeu le plus attendu par les fans de FPS, apr√®s la sortie de SoF2 il y a quelques mois.
Au "premier jour", nous analyserons les étapes initiales d'installation et de configuration, avec un rapide aperçu du contenu technique du jeu. Dans le "deuxième jour", nous examinerons en profondeur les différents modes de jeu, combinés aux nombreuses cartes présentes. Dans le "troisième jour", enfin, ce sera au tour des armes et des modèles des personnages, avec l'inévitable commentaire final qui conclura la revue en beauté.
Un spécial "top secret" sur UT2003 est déjà en préparation (je ne peux que vous annoncer qu'il s'agira d'un article centré sur le "clash" entre deux titans ! ;)



ajouter un commentaire de Unreal Tournament 2003 - Jour XNUMX
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.