Rayman Mini, la revue

Qui suis-je
Alejandra Rangel
@alejandrarangel
Auteur et références

Avec ça Avis sur Rayman Mini nous allons sans doute nous occuper de l'un des noms les plus populaires de ce premier lot de jeux vidéo proposé par Apple Arcade, le nouveau service d'abonnement de la maison Cupertino dédié au jeu mobile. L'homme aubergine n'est pas apparu sur les systèmes iOS depuis décembre 2015, la période de sortie de ce Rayman Adventures qui a essayé d'adopter la formule de jeu gratuite dominante, réussissant à le faire d'une manière plus que digne : cette fois, cependant, les choses sont différent, car la politique d'Apple Arcade propose uniquement et exclusivement des expériences sans microtransactions et similaire, et ainsi Rayman Mini se présente comme un jeu de plateforme à l'ancienne à bien des égards, avec tous les aspects positifs et négatifs que cela implique.



Le gameplay gagnant ne change pas

Développé par Ubisoft Montpellier en collaboration avec Pastagames, Rayman Mini s'impose d'emblée comme un produit qui ne perd pas grand-chose en bavardage et va droit à l'essentiel, à tel point qu'il n'envisage même pas un vrai intrigue: nous savons seulement que les protagonistes (en plus de Rayman vous pouvez sélectionner les vieilles connaissances Barbara et Globox) ont été réduits à des dimensions microscopiques et doivent faire face à un voyage à travers mille vicissitudes pour revenir à leurs formes originales, qui n'est guère plus qu'un prétexte pour justifier je niveaux 48 divisé en six paramètres différents qui composent l'offre du titre.



Même le gameplay ne nécessite pas d'énormes introductions, considérant que c'est bien ou mal ce qui a déjà été vu non seulement dans Rayman Adventures mais aussi dans les précédents Rayman Jungle Run et Rayman Fiesta Run : le personnage court donc automatiquement de gauche à droite de l'écran, et l'utilisateur doit agir sur l'écran tactile pour le faire sauter, planer, frapper des adversaires ou s'écraser au sol, dans le but d'atteindre la ligne d'arrivée de l'étape indemne en en collectant le plus possible Lum. De plus, ceux-ci remplissent une fonction jamais aussi accessoire dans l'économie du jeu, puisque obtenir 100 dans un niveau permet simplement de recevoir un jeton à dépenser en échange d'un nouveau costume pour le personnage désiré : une fonctionnalité purement esthétique qui allège peut-être la structure de Rayman Mini, incapable d'offrir de grands stimuli à ceux qui veulent viser le score parfait dans chaque schéma.

Cependant, tout cela fait partie d'un choix √©vident de conception visant √† proposer une exp√©rience de jeu encore plus rationalis√©e et imm√©diate que ses pr√©d√©cesseurs, pour une plate-forme qui peut √™tre facilement consomm√©e m√™me pour de courtes sessions pendant le temps libre : √† cet effet, des niveaux extr√™mement concis concourent, qui peuvent √™tre compl√©t√©s en moins d'une minute et qui ont un coefficient de sfida milieu nettement calibr√© vers le bas. Bref, ne vous attendez pas √† vous ruiner le bout des doigts avec Rayman Mini, au point de ne pas ressentir le r√©el besoin d'utiliser un contr√īleur externe, dans la mesure o√Ļ il est enti√®rement pris en charge par le logiciel. Le produit Ubisoft se laisse donc jouer avec plaisir mais peine √† impliquer comme les meilleures sorties de l'homme aubergine, √©galement gr√Ęce √† un level design qui ne brille sous aucun aspect particulier : on rencontre rarement une √©tape vraiment m√©morable, les solutions adopt√©es savent tous d√©j√† vu et de plus, certaines interactions avec des ennemis ou des objets ne sont pas claires et finissent par √™tre d√©couvertes par hasard ou √† force de tentatives.



En revanche, impossible d'√™tre d√©√ßu par le composant graphique du titre, gr√Ęce √† ce merveilleux style bidimensionnel inaugur√© par Rayman Origins et qui se pr√©sente ici plus d√©fini et d√©taill√© que jamais : les sc√©narios sont riches et color√©s, les animations des protagonistes sont dignes d'un dessin anim√© et tout bouge √† un vitesse remarquable qui ne donne jamais le moindre signe de ralentissement. A vouloir pinailler on peut dire que les r√©glages ne respirent pas la vari√©t√© et que l'accompagnement sonore ne reste pas tr√®s impressionn√©, mais Rayman Mini reste un produit techniquement excellent.

Commenter

Version testée iPhone Livraison numérique App Store Resources4Gaming.com

7.5



Lecteurs

SV

Votre vote

On peut dire sans aucun doute que Rayman Mini est un nom 100% approprié pour ces débuts du personnage d'Ubisoft sur Apple Arcade : non seulement parce que le jeu voit Rayman et ses associés réduits à la taille d'une fourmi, mais surtout parce qu'il s'agit d'une évidence. chapitre mineur, qui fait bien les devoirs mais sans toucher à une formule déjà largement éprouvée et, qui plus est, manque un peu de créativité en termes de design et d'inventivité. Une plateforme simple et amusante pour jouer à ses heures perdues, en somme, mais de Rayman il était légitime d'en attendre un peu plus.

PRO

  • Encore une belle formule
  • Graphiquement c'est un d√©lice
  • Niveaux adapt√©s aux matchs rapides
CONTRE
  • Conception sans inspiration
  • D√©fi et long√©vit√© moyenne
  • Pas le meilleur Rayman mobile

ajouter un commentaire de Rayman Mini, la revue
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.