MLB The Show 19 : la critique

Qui suis-je
Aina Martin
@ainamartin
Auteur et références

Bien que le passé nous ait habitué à une concurrence féroce entre différents titres dédiés au même sport, l'ère actuelle nous place plutôt de plus en plus face à très peu d'alternatives pour les fans des différentes disciplines, probablement en raison d'une propension générique réduite à courir des risques dans période d'instabilité économique. Dans l'optique de ce genre, la série MLB The Show représente la seule certitude pour ceux qui aiment le baseball, qui est également présente cette année grâce au rendez-vous avec la revue de MLB The Show 19 quelques jours avant le début de la saison. Alors que la fascination du basket-ball américain s'est depuis longtemps consolidée même dans notre pays avec celle du football (au moins à l'occasion du Super Bowl), celle du baseball est un spectacle qu'en Espagne nous avons encore du mal à apprécier correctement, même si nous peut encore compter plusieurs fans de ce sport. En Amérique, la situation est complètement différente : les matchs de baseball parviennent à remplir le public, en s'appuyant sur une atmosphère reproduite sous forme numérique depuis des années par le Studio de San Diego par Sony, qui pour des raisons évidentes a de nouveau apporté MLB The Show 19 exclusivement sur PlayStation 4. Après une semaine passée à lancer et à frapper des balles, voici notre verdict.



Les modalités

Rafraîchir une série sportive à succès pour la rendre attrayante pour ses fans chaque année n'est pas une tâche facile. MLB The Show 19 ne fait pas exception, pour laquelle cependant en termes de modalités on peut compter sur quelques nouveautés, même si dans le cas des plus substantiels il s'agit principalement de petits changements. Parmi les nouvelles entrées, les soi-disant Mars à octobre, sorte de mode saison en version réduite, centré sur l'issue de quelques moments clés éparpillés dans la très longue série de matchs qui composent la saison (il y en a 162 au total). Il s'agit d'un ajout dédié avant tout à ceux qui n'ont pas beaucoup de temps à investir dans le jeu mais qui veulent tout de même aller au fond du championnat, mais aussi un bon moyen de rompre avec des engagements plus importants au sein d'un même jeu. Les situations qui nous sont proposées sont de divers types : il y a par exemple le match où l'on est appelé à renverser un résultat défavorable, ou celui dans lequel on se retrouve dans la peau du plus proche pour ramener la victoire. Le succès nous permet de nous assurer que notre équipe peut obtenir des résultats positifs dans les matchs simulés, en continuant de le faire jusqu'au prochain moment clé.



Tout aussi intéressant sur le papier mais un peu moins réussi en terme de présentation c'est le mode Des moments, grâce auquel on peut revivre des moments de l'histoire du baseball à travers les protagonistes qui les ont écrits, comme la victoire historique des Cubs de Chicago en 2016 ou les exploits du légendaire Babe Ruth. Par rapport à mars à octobre, Moments apparaît cependant un peu moins deviné, notamment en raison d'un type de présentation pas toujours adapté au contexte historique, qui nous est présenté dans le cas de jeux plus anciens à travers un filtre noir et blanc appliqué à ceux qu'à la place ils sont des stades modernes. Ensuite, il y a les méthodes déjà connues, à commencer par Route vers le spectacle essayant de se rapprocher des carrières fictives vues dans d'autres jeux de sport. Dans ce cas, le choix des développeurs était d'enrichir le joueur en herbe de nouveaux traits distinctifs, donnant au joueur une plus grande possibilité de personnalisation tant dans le style de jeu que dans le caractère de son personnage. Des mini-jeux en dehors du diamant sont également inclus, grâce auxquels l'expérience devient un peu plus variée dans l'ensemble. La modalité, en revanche, est pratiquement inchangée Franchise net de quelques changements dans la gestion contractuelle de l'équipe, alors qu'elle continue d'être présente La dynastie des diamants, MLB The Show's Ultimate Team qui s'avère assez généreux en termes de récompenses tout en tirant parti des microtransactions.



Trophées PlayStation 4

Le diamant de MLB The Show 19 est accompagné sur nos consoles d'un total de vingt-trois Trophées. Comme d'habitude, le Platine, disponible en déverrouillant tous les autres, est de sept types Or, sept Argent et huit Bronze. Pour les obtenir tous, il faut surtout se démarquer par des performances particulières sur le terrain, au point de faire de la patience une vertu en terminant un jeu sans sauter aucune des présentations proposées.

Le gameplay

Les mots passés au début du paragraphe précédent s'appliquent évidemment aussi à quelle est la dynamique de MLB The Show 19 une fois sur le terrain. Fort de ce qui est désormais un nombre considérable d'années de vie, l'effort de San Diego Studio peut en effet compter sur un niveau de nettoyage déjà optimal, sur lequel année après année l'équipe de développement parvient toujours à intervenir en améliorant quelque chose. Trouver une révolution dans le gameplay est impossible cette année encore, mais il est également impossible de ne pas se rendre compte des progrès réalisés dans la gestion des joueurs dans le phase défensive, pour les matchs de baseball historiquement modérés par rapport aux frappeurs offensifs. L'intelligence artificielle des défenseurs leur permet de prendre des positions de manière plus réaliste, avec le confort de nouvelles animations qui rendent leurs mouvements plus fluides, même si de temps en temps il est encore possible d'identifier certains moments d'incertitude. La capacité de défense du joueur unique joue désormais un rôle fondamental pour la possibilité de se positionner correctement pour recevoir les balles de la trajectoire la plus compliquée, sans préjudice de la possibilité pour le joueur de pallier les éventuelles lacunes du défenseur contrôlé avec les siennes. expérience de jeu. Pour le reste, les connaisseurs de la série retrouveront la dynamique déjà vue il y a un an qui les attend, en général affinés là où ils avaient besoin de quelques petites interventions. Il est toujours possible de choisir entre différents types de tangage et de service, afin d'adapter toute l'expérience de jeu de MLB The Show 19 à vos préférences.



Graphiques et son

D'un point de vue technique, MLB The Show 19 apparaît comme l'un des titres sportifs les plus impactants, amenant dans certains cas ceux qui se retrouvent devant l'écran à se demander s'il s'agit d'un jeu vidéo ou de la réalité. Le regard offert par certains étapes c'est absolument remarquable, tout comme le niveau d'effort déployé par les développeurs pour représenter correctement les lieux sacrés où se déroule le "jeu de balle". La présence de ce qui précède nouvelles animations contribue à rendre tout plus réaliste, ainsi que l'introduction de certains plans qui donnent un côté plus télévisé à l'action du jeu. La seule puce du secteur graphique est représentée par la qualité des visages des joueurs, un peu trop fluctuante dans son passage de champions aux traits parfaitement reconnaissables à des modèles qui auraient pu être mieux réalisés. Le trio de commentateurs composé de Matt Vasgersian, Dan Plesac et Mark DeRosa s'est à nouveau confirmé pour cette année, s'enrichissant de quelques lignes de dialogue qui ne font toutefois pas disparaître complètement les défauts détectés il y a un an. Un ajout bienvenu est celui de Heidi Watney en marge, notamment lorsqu'il vient présenter les matchs en mode mars à octobre.

Commenter

Livraison numérique PlayStation Store Prix 59,99 € Resources4Gaming.com

8.5

Lecteurs (3)

8.9

Votre vote

Ne changez jamais une équipe gagnante. Comme prévu avant même cette revue MLB The Show 19, le jeu de baseball San Diego Studio continue de construire des briques sur ce qui a longtemps été une construction parfaitement solide. Les nouvelles modalités contribuent à donner du souffle à ceux qui sont présents depuis un certain temps, même si le sentiment général est que pour l'année prochaine nous devons encore essayer d'oser quelque chose de plus pour essayer de déplacer des eaux qui sont restées trop longtemps immobiles. C'est en tout cas le meilleur titre en circulation dédié à ce sport, auquel il faut encore mériter de savoir maintenir un haut niveau de qualité tout en étant (presque) le seul en circulation.

PRO

  • Deux nouveaux modes, bien que secondaires
  • Améliorations tangibles de la phase défensive
  • Impact graphique remarquable
CONTRE
  • Ceux qui recherchent une révolution ne la trouveront pas ici
  • Mode franchise sans évolution
ajouter un commentaire de MLB The Show 19 : la critique
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.