Loki 1x06, la critique de la finale de la saison

Qui suis-je
Valery Aloyants
@valeryaloyants
Auteur et références

Cette première saison de Loki a vécu des hauts et des bas. La direction de Kate Herron, si attentive aux moments d'introspection et à la croissance des personnages, s'est efforcée de livrer une identité précise à un produit qui a essayé différentes voies, perspectives et atmosphères qui lui sont propres. Elle a atteint des sommets lorsqu'elle s'est concentrée sur la caractérisation du protagoniste, magnifiquement interprété par Tom Hiddleston, et ses interactions avec le reste de la distribution, mais elle a eu du mal à construire un scénario cohérent et captivant, se rétablissant au cours des deux ou trois derniers épisodes avec un plus grand nombre de développements et de rebondissements. Compte tenu de la fin de l'épisode précédent, les attentes envers cette fin étaient très élevées : à certains égards, ce marionnettiste de Kevin Feige les a satisfaits, pour d'autres pas tout à fait, mais il reste encore des histoires à raconter et Loki sera de retour pour une deuxième saison.



Voyons cependant comment ce premier cycle d'√©pisodes dans le n√ītre s'est termin√© Avis sur Loki 1x06, et attention aux spoilers : certains seront incontournables pour les besoins de cette analyse.

Pour tous les temps. Toujours.

Nous avions quitt√© Loki et Sylvie devant la br√®che dimensionnelle qui s'est ouverte √† l'int√©rieur d'Alioth, une br√®che qui m√®ne √† une sorte d'ast√©ro√Įde suspendu dans l'espace, entour√© d'une tra√ģn√©e lumineuse, sur laquelle se dresse une ancienne forteresse. Alors que les deux protagonistes p√©n√®trent dans l'antre de l'ennemi, que Mme Minutes ne d√©finit que comme Celui qui reste, l'enfer √©clate √† TVA lorsque Mobius et la chasseresse B-15 a mis le juge Renslayer en √©chec.



Au final, derrière tout ce bordel, entre voyage dans le temps et réalités alternatives, il y avait Jonathan Majors, l'acteur dont on sait qu'il incarnera Kang le Conquérant dans Ant-Man & the Wasp : Quantumania dans quelques années. On s'en doutait, on avait raison, et en attendant l'histoire n'a pas pris la tournure qu'on attendait, mais elle a pris une tournure bien plus sinistre...

Reflets et spoilers

Loki 1x06, Owen Wilson dans une scène.

Et bref, la semaine dernière nous vous parlions de cet adversaire historique des Avengers dans les comics, Kang le conquérant, né Nathaniel Richards au 31ème siècle : un voyageur du temps qui a pris mille identités au-delà de celle de Kang. Il s'est fait passer pour le Scarlet Centurion, Rama-Tut, Immortus, Iron Lad et bien d'autres, et plusieurs fois les plus puissants héros de la Terre n'ont pas affronté le même personnage, mais ses homologues de différentes réalités ou époques. Ce qui est à peu près ce que promet celui qui reste dans sa très longue conversation avec Loki et Sylvie, conversation qui occupe une grande partie de l'épisode - qui ne dure que 45 minutes environ - et qui parfois même se répète.

Disons que cl√īturer l'ann√©e avec une exposition complexe n'a pas √©t√© le geste le plus sage de l'histoire de la t√©l√©vision, mais Herron dirige les jeux d'une main ferme, g√©n√©rant une atmosph√®re inqui√©tante et oppressante gr√Ęce √† deux facteurs fondamentaux : l'excellente bande-son de Nathalie Holt et l'interpr√©tation schizophr√©nique de Jonathan Majors.



Loki 1x06, Gugu Mbatha-Raw dans un décor.

Le r√©alisateur trouve √©galement de la place pour une sc√®ne d'action courte mais intense et finalement bien chor√©graphi√©e vers la fin de l'√©pisode, mais √† ce stade vous devriez tous avoir compris que Loki n'est pas une s√©rie d'action, mais quelque chose de plus exp√©rimental qui fonctionne avant tout sur la croissance des personnages. En ce sens, sur le personnage jou√© par Tom Hiddleston un travail encore meilleur a √©t√© fait que les films, d√©crivant un cercle qui se referme juste dans cette finale de saison, lorsque Loki abandonne un v√©ritable tr√īne pour d√©fendre le droit au libre arbitre dans tout le multivers ... ce qui est le but compl√®tement oppos√© √† ce que il a lui-m√™me poursuivi dans Marvel's The Avengers, comme la s√©rie t√©l√©vis√©e nous l'a rappel√© dans l'√©pisode pilote. Au cours de ces six semaines, Loki a (encore) appris que tout le monde peut changer et que tout le monde peut √™tre un h√©ros, m√™me le plus l√Ęche des super m√©chants, surtout quand l'amour est en jeu.

Loki 1x06, Sophia Di Martino et Tom Hiddelston dans une scène.

Le seul probl√®me est que tous les Loki ne sont pas nos Loki. Parmi les alligators, les vieillards r√©sign√©s et les crapauds anthropomorphes, il y a aussi Sylvie, qui ne la voit pas exactement de la m√™me mani√®re et choisit finalement diff√©remment, livrant le Chronologie sacr√©e au chaos total. Il est paradoxal que la conversation avec Celui qui reste tourne beaucoup autour de l'ambigu√Įt√© et du mensonge. Le m√©chant de service est litt√©ralement invincible, mais seulement jusqu'√† un certain point, et surtout... ce n'est pas un m√©chant. La s√©rie t√©l√©vis√©e est tr√®s prudente et ne donne pas de nom √† ce personnage. Celui qui reste raconte avoir √©t√© appel√© un "conqu√©rant", entre autres, mais il ne se donne pas de nom, soulignant seulement qu'il √©tait le seul, parmi ses innombrables variantes, √† trouver un moyen de garder la ligne temporelle sacr√©e et d'emp√™cher les ruptures de guerre entre ses homologues qui veulent tous contr√īler le Multivers.



Loki 1x06, Jonathan Majors dans une scène.

En effet, lorsque Sylvie le tue enfin, celui qui reste l'accueille de la mani√®re la plus mena√ßante possible : "Nous nous reverrons bient√īt." Nous savions d√©j√† que les Majors joueraient Kang dans Ant-Man et la Gu√™pe : Quantumanie, et maintenant nous savons qu'il ne sera pas le m√™me personnage que nous avons rencontr√© dans cette finale de la saison. Bref, la d√©cision de Marvel Studios √©tait intelligente.

Loki 1x06 a ouvert la voie aux d√©buts de ce m√©chant, mais ceux qui vont au cin√©ma sans avoir vu la s√©rie t√©l√©vis√©e pourront probablement comprendre l'intrigue de toute fa√ßon car ce Kang sera en fait un personnage presque compl√®tement diff√©rent. Les costumes le prouvent aussi. Jonathan Majors il porte une tenue plus comme Immortus dans les bandes dessin√©es, mais lorsque Loki revient √† TVA, et d√©couvre qu'il s'est retrouv√© dans une r√©alit√© alternative o√Ļ Mobius ne le conna√ģt pas, il trouve une statue de Jonathan Majors √† la place de la statue Time Keepers porte le costume classique de Kang le Conqu√©rant dans les bandes dessin√©es Marvel.

Loki 1x06, une scène de la finale de la saison.

Majors s'est fait conna√ģtre principalement avec The Last Black Man √† San Francisco puis est apparu, entre autres, dans Da 5 Bloods et la s√©rie t√©l√©vis√©e. Pays de Lovecraft, mais nous n'√©tions pas s√Ľrs que ce soit le bon choix pour le r√īle de Kang. Les minutes que nous avons pass√©es en sa compagnie dans la finale de Loki ont consolid√© nos doutes, mais lorsque nous avons d√©couvert qu'il jouait une variante du c√©l√®bre super m√©chant - le bon aussi - nous avons de nouveau r√©alis√© sa polyvalence. Il est probable que dans le prochain film centr√© sur Ant-Man, Majors jouera une version beaucoup plus solennelle et mena√ßante de ce personnage, alors que dans Loki 1x06, il le pr√©sentait sur des tons plus amicaux mais fous et vantards.

Apr√®s tout, cet √©pisode ouvre d√©finitivement les portes du Multivers maintes et maintes fois √©voqu√© dans les derni√®res productions de Marvel Studios : il pourrait √™tre fondamental de comprendre Doctor Strange dans le Multivers de la folie ou les participations tant rumeurs de Tobey Maguire et Andrew Garfield dans Spider-Man: pas de retour √† la maison, mais en tout cas c'est la pr√©misse la plus sens√©e de la prochaine s√©rie t√©l√©vis√©e que nous verrons sur Disney + en ao√Ľt, Et si...?

Commenter

Resources4Gaming.com

8.0

En entendant certaines des lignes les plus embl√©matiques des films Marvel Studios alors que le logo apparaissait √† l'√©cran au d√©but de l'√©pisode, nous avons imm√©diatement su que la fin de Loki allait √™tre quelque chose de sp√©cial. Malgr√© quelques accrocs, commen√ßant par une conversation bien tourn√©e mais excessivement longue et pos√©e, Loki 1x06 est une histoire qui pourrait avoir des r√©percussions tr√®s importantes sur l'ensemble de l'univers cin√©matographique Marvel et qui conclut dignement une saison qui n'a jamais voulu √©tonner avec des sp√©ciaux incroyables des effets, tout en le faisant, ou des sc√®nes d'action √† couper le souffle, et l√†, il a d√©finitivement rat√© le coup. Cependant, il nous a rendu le meilleur Loki possible et nous avons h√Ęte de le retrouver dans sa deuxi√®me ann√©e.

PRO

  • Il introduit un personnage qui sera √©norme dans le futur du MCU
  • Il boucle la boucle sur la magnifique caract√©risation de Loki
CONTRE
  • La conversation centrale est un arr√™t brusque juste au point culminant de l'histoire
  • Les seconds r√īles se sont un peu sacrifi√©s pour faire place aux Majors
ajouter un commentaire de Loki 1x06, la critique de la finale de la saison
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.